Faculté des Humanités

Département
Histoire

Masters

Les masters dispensés au département Histoire se déclinent en plusieurs mentions, elles mêmes déployées en parcours. La mention Histoire propose ainsi trois parcours :

Master Histoire - Parcours "Métier d'historien"

Ce master constitue une étape nécessaire dans la formation des futurs enseignantschercheurs et chercheurs de l’enseignement supérieur, tant en France qu’en Europe, mais aussi un passage essentiel pour les futurs enseignants du second degré (certifiés et agrégés) qui, en participant à la fabrique de l’histoire, se donneront les moyens de mieux vivre leur métier.

La rédaction d’un mémoire de recherche dans une des disciplines historiques correspondant aux périodes médiévale, moderne ou contemporaine assure la pleine maîtrise des techniques d’expression et de la collecte d’informations, la structuration d’un esprit de synthèse, et le développement d’une curiosité historique qui sont autant de clefs pour réussir des concours de haut niveau et pour retenir l’attention d’un jeune public.

Si ce parcours ne délivre pas un diplôme professionnel, il garantit un haut niveau d’études ouvrant sur le monde de la recherche, de l’enseignement, de la médiation culturelle, du journalisme, de la conservation du patrimoine, des associations, etc.

Pour plus d'informations, voir le catalogue des formations

Master Histoire - Parcours "Archivistique et monde du travail"

Ce master professionnalisant vous propose une formation de qualité en histoire, en archivistique et sur les questions relatives au patrimoine pour vous préparer au concours d’attaché(e) territorial(e) de conservation du patrimoine (spécialité archives), qui permet d’intégrer le cadre A de la fonction publique des collectivités territoriales ou de chargé(e) d’études documentaires.

Cette formation permet de travailler à la valorisation patrimoniale des institutions, des entreprises ou associations de diverses natures. Des capacités de synthèse, d’expertise, de restitution d’informations, de gestion administrative, nourries par des notions juridiques générales et une solide culture historique sont au coeur de ce dispositif.

Pour plus d'informations, voir le catalogue des formations  ou encore la présentation du parcours.

Master Histoire - Parcours "Études sur la guerre et la sécurité"

Ce parcours, marqué par une spécialisation thématique sur la guerre et la sécurité, propose deux options :

  • L’une, intitulée Études sur la guerre (EG), ouvre la voie vers la poursuite d’études en doctorat, le métier d’archiviste ou d’analyste spécialisé et les concours d’enseignement. Elle partage beaucoup de points communs avec le parcours Métier d’historien, tout en précisant thématiquement certains enseignements dévolus à l’étude de la guerre du Moyen Âge à nos jours.
  • L’autre, intitulée Métiers de la défense et de la sécurité (MDS), permet d’envisager l’entrée ou la poursuite d’une carrière dans les métiers de l’armée, de la police et de l’administration territoriale. Le master EGS développe des compétences pointues en terme de construction d’enquête, d’analyse de situation et de synthèse. Il ouvre ainsi des débouchés vers les métiers du conseil et de l’expertise.

Pour plus d'informations, voir le catalogue des formations

Ainsi qu’un parcours transversal Administration territoriale (AT). Il s’agit d’une spécialité du Master HUFA (Humanités et formation administrative) porté par la Faculté Humanités.

Le parcours transversal Administration territoriale (AT) des masters Histoire, Langues et sociétés, Lettres ou Philosophie vous permet d'exercer des fonctions d'encadrement et d'assurer la direction de services dans les collectivités locales.

Dans le cadre de votre activité, vous serez amené-e à concevoir et mettre en oeuvre des politiques dans différents secteurs en lien étroit avec les élus locaux. Au coeur de la relation élus - citoyens - administration, vous pourrez intégrer des domaines variés comme les ressources humaines, la communication, l'aménagement, le développement économique, social ou culturel, et vous voir confier le journal municipal, la gestion des équipements culturels ou des ressources humaines, la mise en oeuvre d'un projet de développement territorial ou d'un programme d'insertion.

Pour plus d'informations, voir le catalogue des formations

Ces formations s’appuient sur les acquis de la licence pour délivrer des enseignements théoriques et disciplinaires de haut niveau. Cours et séminaires permettent de maîtriser des instruments et des contenus propres au monde de la recherche et des métiers de l’histoire et de l’archive, tout en insérant les étudiants progressivement dans les débats historiographiques actuels.

Le master, quel que soit le parcours choisi, cherche à concilier l’initiation aux méthodes et aux outils de la recherche historique, et l’approfondissement d’une culture générale en sciences humaines et sociales.

L’Université de Lille SHS est l’une des rares universités françaises à pouvoir, dispenser des enseignements et organiser des recherches dans des disciplines aussi variées et complémentaires que l’histoire ancienne, l’archéologie, la préhistoire et la protohistoire, la philosophie antique, la philologie, la numismatique, l’iconographie, l’épigraphie, la prosopographie et la papyrologie, et pour une vaste aire géographique: Égypte et Proche-Orient anciens, mondes grecs et mondes romains, espaces européens septentrionaux.

Un tel ensemble constitue un véritable pôle de compétences, qui favorise idéalement le développement de la pluridisciplinarité et l’initiation aux problématiques, aux méthodes et aux outils les plus actuels de l’archéologie et des sciences de l’Antiquité. C’est pourquoi l’Université Lille SHS propose un master mention « Mondes Anciens », qui comporte en outre un parcours de formation ouvert sur les métiers de l’archéologie dans une perspective professionnalisante.

La formation « Mondes Anciens » comprend trois parcours :

Le parcours Égypte et Proche-Orient anciens se compose de deux options suivant la spécialisation recherchée : option Égypte ancienne ; option Proche-Orient ancien.

Il s’agit d’un parcours de recherche durant lequel l’étudiant sera amené à rédiger un mémoire sur un sujet défini avec le/la Professeur. Des enseignements spécialisés doivent être suivis, ainsi que des cours de langue ancienne dans la spécialité, qui font partie des priorités de ce parcours (pas de possibilité de formation à distance).

Le parcours, organisé autour de l’étude des mondes grecs et romains se compose de trois options :

  • Histoire et archéologie des mondes grecs et romains
  • Littératures et anthropologie des mondes grecs et romains
  • Préhistoire et protohistoire

L’option littératures et anthropologie n’est accessible qu’aux étudiants ayant validé une licence de Lettres Classiques. Elle suppose en prérequis la bonne maîtrise d’une langue ancienne.

Ce parcours, porté par le département Histoire de l'art et archéologie de la faculté ds Humanités, comporte des enseignements fondamentaux sur les pratiques archéologiques actuelles, dans une approche intégrée de la chaîne opératoire de l’archéologue, de l’acquisition des données jusqu’à la diffusion des connaissances. À ce coeur de formation, sont associés des séminaires de recherche (à choisir dans la liste générale des séminaires p. 23). Les enseignements sont assurés par des enseignants-chercheurs de l’université, mais également par des collègues et des professionnels du monde archéologique (services archéologiques, opérateurs, musées, etc.).